Les ateliers des sens

NATHALIE CLARET IDEC
2 RUE HORACE CHOISEUL VIRY CHATILLON
0607966501
INFCOO.MOULIN@ORPEA.NET
Jeanne Mathé (psychologue clinicienne de la santé), Dr Ben Ali (hémato-oncologue), Nicolas Page (éducateur sportif), Stéphanie Varandas (kinésithérapeute), Caroline Bodin (ergothérapeute), Caroline Police (éducateur sportif), Mohammed Ben Abda (kinésithérapeute), Nathalie Claret (infirmière coordinatrice), Caroline Dao Ngam (diététicienne)et équipe soignante du service Blériot.
Activité physique
328

Présentation synthétique de votre projet

Nous proposons par l'Atelier des sens un moment bien-être au sein du SSR oncologique de 20 lits. Il est mis en place par différents intervenants afin d'assurer une prise en charge pluridisciplinaire. L'objectif est d'offrir un moment hors des soins techniques basés sur l'éveil des sens et le plaisir souvent mis mal par la maladie. Chaque atelier est animé par un binôme médiateur/soignant et dure 1h30: Tai Chi, cuisine thérapeutique, expression artistique, atelier écriture et lecture et activité physique adaptée. L'offre pluridisciplinaire de ce projet est un atout majeur dont les bienfaits ont déjà été prouvés scientifiquement (Rummans et al., 2006), tout comme les ateliers proposés tels que le Tai Chi (Zeng et al., 2014) et l'art Thérapie (Pellecchia et Gagnayre, 2010; Rhondali, Chirac & Filbert, 2013).

Publics visés par le projet

Le recrutement se déroule en 2 temps et toujours sur la base du volontariat: à l'entrée, le patient est informé via le livret descriptif et le planning affiché sur la panneau d'informations au sein de service. Puis, suite à une réflexion pluridisciplinaire, l'équipe propose au patient de participer. En effet, lors du staff hebdomadaire, la pertinence de leur participation est réfléchie en lien avec leur projet thérapeutique. de plus, la famille et les proches sont conviés à participer activement.

Nombre de patients touchés par votre projet

274

Présentation des objectifs et bénéfices visés

L'objectif principal est de permettre au patient d'être acteur de son mieux être. Une intervention pluridisciplinaire pourrait maintenir ou augmenter la qualité de vie des patients. Les ateliers allient plaisir des sens au bénéfice thérapeutique (enrichissement nutritionnel, travail musculaire, de relaxation et de souplesse, travail de préhension et praxie, travail de l'image et de l'estime de soi). Grâce à ces ateliers, nous impactons les différentes composantes de la qualité de vie (cognition, émotions, fonctionnement social et activité physique). De plus, les soignants peuvent sortir de la dimension technique des soins et enrichir le relationnel qu'ils entretiennent avec les patients.

En quoi votre projet est-il facilement reproductible et déployable en France ?

Les Ateliers ne nécessitent pas de formation particulière en dehors du Tai Chi. La force de ce projet est d'utiliser les compétences de chacun afin de les mettre au service des patients. De cette manière, chaque établissement en fonction de ses moyens humains et matériels peut s'approprier le projet et animer des ateliers fondés sur l'éveil des sens et la refocalisation sur le moment présent. La motivation des médiateurs est un élément primordial. L'activité est adaptable et en lien avec les événements culturels en cours. Ce projet nécessite principalement des moyens humains et peu onéreux.

En quoi votre offre de soins de support se démarque-t-elle sur le terrain ?

Les Ateliers se démarquent par l'offre pluridisciplinaire qui allie des objectifs de rééducation et d'autonomisation des patients à une recherche de plaisir et de bien être. Aussi, la souplesse des ateliers permet une adaptation aux besoins des patients actuellement dans le service. Ils se démarquent également par l'implication possible de l'ensemble des soignants qui peuvent apporter leurs compétences, sans formation supplémentaire. Enfin, certains ateliers permettent une production artistique éclectique des patients et la création de projets annexes (exposition des productions argiles, création d'un livre sur les textes des patients, panneaux dans le parc avec lecture de ces textes alliant un promenade sportive ...). Le travail de l'éveil des sens engage une prise de conscience des sensations corporelles et des cognitions qui y sont attachées, travail encore peu effectué dans les structures hospitalières.

Comment se caractérise la souplesse d'organisation de votre projet vis-a-vis des patients ?

Le planning mensuel est établi par l'infirmière coordinatrice et validé par chaque intervenant en staff pluridisciplinaire. Chaque personnel du service est sollicité en fonction de ses compétences et motivations (équipe/contre équipe, de jour et de nuit). Les inscriptions du personnel se font la semaine précédente afin d'optimiser l'organisation et d'anticiper les problématiques d'un service de soins (urgence, transfert, absence de personnel). Les activités extérieures nécessitent une anticipation supplémentaire afin de garantir la bonne mise en oeuvre de l'atelier. Enfin, les contraintes liées à la typologie des patients et environnementales sont prises en compte dans l'élaboration des ateliers. Les lieux sont choisis en fonction du thème (salle snoezelen, appartement thérapeutique, parc de la clinique ou autre lieu extérieur) et adaptés le jour même.