Métis connect : programme d'accompagnement digitalisé pour patients atteints d'un cancer colo rectal

Damien Villard Directeur de l'Institut de Cancérologie Jean
55 avenue Jean Mermoz 69008 LYON
04.37.53.81.02
e.coutarel@ramsaygds.fr
L'association Mermoz Avenir Sante, accompagne les équipes de l'institut de cancérologie Jean Mermoz sur les projets afin de : - promouvoir des actions de formation dans le domaine paramédical - d'aider a concourir, par la mise a disposition de matériel, de ressources humaines et de soins de support, l'amélioration de la prise en charge des patients. Responsables du projet : - Pr Desrame: Gastro oncologue, membre de la RCP onco digestifs - M Villard : Directeur de l'Institut de Cancérologie
Professionnels Prise en charge de la douleur
295

Présentation synthétique de votre projet

L'enjeu de ce projet est de proposer pour tous les patients atteints d'un cancer colo rectal une surveillance en continue des effets indésirables des chimiothérapies, permettant la mise en place précoce de programme d'accompagnement et de réadaptation, en situant le patient comme acteur principal, connecte avec un réseau coordonne d'acteurs de sante ville/hôpital. Le programme comprend un accompagnement renforcé des patients les plus vulnérables. Ce projet se situe a l'hôpital Prive Jean Mermoz (HPJM), dont l Institut de Cancérologie soigne une file active de plus de 3000 patients par an. 1. Mettre en place une surveillance continue des effets indésirables des chimiothérapies 2. Initier au plus tôt un programme d'accompagnement connecte entre les activités conduites en Institut et a domicile. 3. Co-élaborer un programme après cancer avec le patient et ses proches pour prolonger les bénéfices du programme.

Publics visés par le projet

Le projet sera propose a150 patients traites a l'hôpital Jean Mermoz pour un cancer colo rectal dont 60 nouveaux patients et 90 ayant eu un changement de traitement. Les patients concernes par le projet sont tous volontaires et en cours de traitement en chimiothérapie pour un cancer colo rectal. Il s'agit d'une patientelle d'âge moyen compris entre 60 et 75 ans. Une attention particulière sera portée a choisir des outils et applications connectes ayant une ergonomie adaptée.

Nombre de patients touchés par votre projet

150

Présentation des objectifs et bénéfices visés

Dans un contexte de développement des prises en charge ambulatoire, le projet vise à développer un mode de surveillance continue des patients à domicile, permettant l'ajustement des traitements et la mise en place d'une prise en charge paramédicale précoce, adaptée et personnalisée. Ce programme doit accélérer la réhabilitation des patients afin de faciliter l'amélioration de leur qualité de vie et leurs projets de vie active. Ce programme prévoit de - Détecter et prendre en charge le plus en amont possible les effets secondaires des traitements (dénutrition, dégradation de l'état général) - Rendre le patient acteur de sa prise en charge (auto évaluation, suivi autonome des programmes) -Proposer des lieux/installations modernes d'exercice physique adaptée connecte entre domicile et l'établissement - Mettre a disposition en réponse aux besoins des patients une large palette de soins d'accompagnement - Elaborer un nouveau projet de vie facilite par une réadaptation

En quoi votre projet est-il facilement reproductible et déployable en France ?

Le projet est reproductible car il s'appuie sur les soins de supports existants dans les établissements. L'application patients et les objets connectés peuvent être utilisés par les équipes pluri professionnels qui souhaitent mettre en place un accompagnement précoce et un suivi individualisé des patients. Le principal bénéfice attendu est d'agir au plus vite sur les effets secondaires des traitements, afin d'améliorer la tolérance des traitements, de faciliter une réadaptation rapide et la restauration de la qualité de vie des patients. L'institut de Cancérologie Jean Mermoz est un des 9 Instituts de Cancérologie du groupe Ramsay Générale de Sante. Au niveau régional, des rencontres régulières des chefs de projet cancérologie permettent le partage de bonnes pratiques entre les établissements. Par ailleurs, l'institut est ouvert aux partages de bonnes pratiques a l'échelle régionale dans le cadre d'échange public/prive.

En quoi votre offre de soins de support se démarque-t-elle sur le terrain ?

Le projet prévoit l'accompagnement du patient en lien avec l'ensemble des soins de support. Détection précoce : *Surveillance par les patients et de ses proches des changements d'état général *Elaboration par les kinésithérapeutes et les diététiciens d'une grille de repérage des changements physiques a signaler /éducation thérapeutique des patients a l'auto évaluation des signes de dénutrition. Mise en place d'un programme personnalise digitalise: aider le patient a devenir acteur de sa vie future *Création d'un staff pluridisciplinaire des soins de support pour présenter et valider le programme *Consultation diététique individuelle sur demande ou sur signalement, avec élaboration d'un programme diététique personnalise *Programme d'activité physique adaptée : Exercices d'activité physique adaptée, kinésithérapie et ostéopathie *Accompagnement spécifique individuel en gestion de la douleur, assistance sociale, psychologie, sexologie, conseils juridiques

Comment se caractérise la souplesse d'organisation de votre projet vis-a-vis des patients ?

Ce projet offre la possibilité de bénéficier par module ou en totalité des soins de support suivants : - Diététicien - Kinésithérapie et ostéopathie Et en fonction des besoins des patients : Psychologie, Assistance Sociale, Prise en charge de la douleur, Socio esthétique, Sexologie et conseils juridiques, Ateliers Cancer et Travail L'ensemble des modules serait accessible selon le choix du patient a tout moment durant leur prise en charge a l'institut de Cancérologie.Le mode de détection précoce connectée permettra de proposer aux patients le programme d'accompagnement au moment opportun où ils en ont besoin. L'accès a l'ensemble de ces soins de support sera gratuit pour les patients.