Soutien à la qualité de vie de personnes atteintes de cancer, en ville

Michèle MONVILLE psychanalyste
7 place Galilée 94100 ST MAUR DES FOSSES
0608337325
michelemonville@orange.fr
Bureau : Michèle Monville, présidente, psychanalyste; Elisabeth Müller, Trésorière, ancienne DAF d'une ONG; Véronique Saimmaime, Secrétaire générale, cadre de banque, malade; Conseil d'Administration: Michèle Guiode-Joret, retraitée, ancienne malade; Achraf Boutros, médecin anesthésiste et "douleur"; Brigitte Cottenceau, psychosociologue, sophrologue; Andreas Topp, responsable Pôle associations à l'EFFREI; Christine Herse Laforest, psychanalyste, Christelle De Bonis, sophrologue
Patients Soutien psychologique
351

Présentation synthétique de votre projet

Mission : Accompagnement, écoute, information, soutien pour les malades, les proches et les soignants de ville, dans tous les temps de la maladie, par des professionnels du soin psychique formés à la maladie grave et au "chez soi" du malade, et des bénévoles anciens malades. Organisation: Nous avons un Bureau, un Conseil d'administration et des responsables d'Ateliers des soins de support: - Groupe d'écoute pour les malades, groupe de parole pour les proches - Ateliers : "Argile" pour les malades ET les enfants de parent malade; "Sophrologie"; "Ecriture et traces"; "Relaxation posturale"; "Méditation", "Art-thérapie; - Entretiens individuels au Lieu d'accueil ou à domicile jusqu'en fin de vie ; - Entretiens de deuil; - Soirées d'information à thème; - Supervision pour les soignants de ville. Les adhérents sont des personnes intéressées par notre action, les bénéficiaires ne sont obligés d'adhérer. Nos évaluations se font à partir de documents de présence, sur les rapports d'activité

Publics visés par le projet

Notre projet concerne tous les types de cancer, dans et hors temps médical, tous les âges (actuellement de 20 à 86 ans). Les besoins exprimés pendant le temps médical concernent l'angoisse, la douleur, la compréhension de la maladie et des examens, l'autonomie, la préparation psychologique aux interventions chirurgicales, aux entretiens médicaux et aux annonces, la façon de parler a leurs proches, l'isolement parfois. Apres le temps médical les besoins concernent un sentiment d'abandon, un besoin de remise en forme, le soutien lors du retour au travail ou d'une reconversion. Parfois nous accompagnons le travail du trépas en ville a domicile, ainsi que la famille. Les soignants de ville ont un temps et un lieu pour échanger.

Nombre de patients touchés par votre projet

182

Présentation des objectifs et bénéfices visés

Les objectifs et bénéfices sont de rompre l'isolement, d'aider et de soutenir les réinvestissements de choix objectaux, familiaux...la qualité et le sens de la vie malgré les pertes et les métamorphoses, par les partages d'expérience, le soutien psychologique, la réappropriation du corps, la gestion de l'angoisse, de la douleur, de l'histoire personnelle, afin de retrouver un tissu social, des désirs, des projets. Notre action tend à rendre à chacun l'attention à la qualité et au sens de sa vie, ainsi qu'à une meilleure, voire plus longue survie. Nous évaluons aussi la prise de médicaments (somnifères et antidépresseurs) à l'entrée et au bout de six mois. Nous constatons le plus fréquemment une diminution ou un arrêt.

En quoi votre projet est-il facilement reproductible et déployable en France ?

Le projet nécessite un Lieu d'accueil dédié et une équipe formée (ce que nous avons fait en 2009, 2010), des contacts avec les réseaux de soin, les médecins généralistes, les Municipalités et des documents de communication.

En quoi votre offre de soins de support se démarque-t-elle sur le terrain ?

C'est un projet complètement innovant dans le Val de Marne et nous restons les seuls à notre connaissance à offrir en ville, aux malades, à leurs familles une offre de soins de support pluridisciplinaire. -Nous sommes proches des transports, en plein coeur de ville, en rez de chaussée. -Notre association est composée de professionnels du soin psychique et de malades. -Nous sommes les seuls a prendre en compte les enfants de parent malade, en ville après l'école. -Notre action concerne les 3 acteurs de la maladie : malades, proches, soignants. -Nous intervenons pour tous cancers, tout temps de la maladie, d'avant l'annonce au retour au travail ou la fin de vie, ainsi que pour le temps du deuil des proches. -Nous faisons le lien entre les malades, les réseaux et les villes.

Comment se caractérise la souplesse d'organisation de votre projet vis-a-vis des patients ?

Nous n'avons pas d'exclusive, ni géographique, ni d'âge, ni de type de cancer. Nous pouvons prendre en charge toute une famille s'il le faut, dans les différents Ateliers ou à domicile par des professionnels et bénévoles aguerris et formés à la maladie grave et au "chez soi du malade". Les bénéficiaires ne sont pas obligés d'adhérer, ils s'acquittent d'un paiement symbolique lors des Groupes ou Ateliers. Nous pouvons accueillir les bénéficiaires également en entretien individuel, au Lieu d'accueil, par téléphone, par mail si besoin. Nous faisons le lien avec d'autres structures pour l'aide administrative.